Faut-il fournir d'avantage d'allocations familiales aux familles dont les enfants réussissent mieux à l'école et dans la vie ?

dans Famille - posée par il y a plus de 1 an - 33 vote(s) - 3 commentaire(s) - favorite(s) - suivie(s)

vous devez être inscrit pour pouvoir répondre aux questions !

701 vues

j'aime cette question
Je n'aime pas cette question
1 ils aiment, 0 ils n'aiment pas
5 1
ajouter

liste des commentaires

avatar

Pk pas ...

par le 2013-03-19 17:11:13 - 1
L'état, en proposant de diminuer les allocations familiales pour les familles les plus aisées, prouvent une fois de plus que le travaille et la réussite en France ne sont pas les bienvenues. Il encourage la démographie des familles en difficultés en ponctionnant les familles plus modestes. A l'heure ou la surpopulation pause des problèmes évidents, à l'heure ou le chômage la délinquance et l'irresponsabilité des parents dépassent tout ce que nous pouvions imaginer chaque jour, le gouvernement, persuadé depuis des décennies que les citoyens sont ses débiteurs et que le sociale est un devoir de Français ce tire une balle supplémentaire dans le pied en allant une fois de plus à l'encontre de toute logique naturelle. Non seulement il persiste à encourager la surpopulation plutôt que de d'aider simplement chaque famille à disposer d'un enfant mais en plus il met tout en œuvre pour être sûr que les générations futures disposeront de tous les problèmes liée à la pauvreté à l’assistanat que la France chérie tant ! Pourquoi irions nous aider les travailleurs, les entrepreneurs ou les honnêtes citoyens ? Nous sommes en Franque ici nous faisons dans le sociale pas dans la justice ! Alors moi je propose l'inverse, toute famille sera aidée pour son première enfant uniquement histoire de donnée une chance à tout le monde, et ensuite seules les familles donc les enfants réussissent et ne posent pas de problèmes auront le droit à des aides supplémentaires !
réponse
1
vous appréciez ce commentaire
0
Commentaires choquants
5 1
avatar

À revoir...

par le 2013-03-20 00:27:13 - 3
Ce qu'on oublie trop souvent, c'est qu'un enfant à besoin en priorité, pour réussir, d'un environnement sain et stable. Il serait donc normal d'aider les enfants "en difficulté", ceux-là même qui ont tendance à échouer à l'école et dans la vie. Lorsque j'étais enfant, je rageais en voyant les autres réussir sans problème tandis que je me noyais dans mes soucis (familiaux, sociétaux, etc). Néanmoins j'ai été aidée, et depuis j'ai obtenu mon bac général. Pour autant, je ne suis pas une "assistée". Je me débrouille fort bien toute seule désormais. On m'a simplement donné une chance de réussir au même niveau que les autres. Accorder des privilèges aux familles dont les enfants réussissent, c'est creuser davantage le gouffre dans lequel sont plongés les enfants défavorisés. Certes, cela encourage à la réussite. Mais concernant ceux qui ne réussissent pas, cela signifie-t-il qu'il faut les abandonner, parce qu'on leur colle ainsi l'étiquette de "Raté"?? Je ne dis pas non plus qu'il faut accorder des privilèges à ceux qui ont du mal. Le mieux serait simplement de donner un coup de pouce à ceux qui en ont réellement besoin! Et il ne s'agit pas forcément d'argent... Par exemple donner les moyens pour réussir à ceux qui le veulent vraiment (ce qui n'est pas le cas de tous les enfants). Par ailleurs, il y a d'autres moyens d'encourager à la réussite que de donner des aides financiers supplémentaires.
réponse
3
vous appréciez ce commentaire
0
Commentaires choquants
5 3
avatar

QUELLE HONTE

par le 2013-05-03 00:48:39 - 0
Comment ose on poser une telle questions? La réussite scolaire est variable d'un enfant à l'autre et tout a fait aléatoire. Cela voudrai dire que des parents pauvres, ayant un élève en difficulté serai privé d'aide de l'Etat? Comment voulons nous changer une société dite "trop élitiste" avec de telles idées?
réponse
0
vous appréciez ce commentaire
0
Commentaires choquants
0 0

ajouter un commentaire