fermer

Médailles



Lors de votre première utilisation de mon-referendum.com, vous avez probablement remarqué la médaille que vous avez reçue ! Celle-ci constitue la première d’une longue série. Tout au long de votre vie de cyber-citoyen, et selon votre participation vous gagnerez divers points et médailles. Actuellement cette notion permet uniquement de vous récompenser de manière ludique mais qui sait ? Peut-être qu’un jour il y aura des cadeaux à la clef ;)

Toutes les informations relatives à vos points et à vos médailles sont consultables sur votre page personnelle. Pour consulter la liste des médailles actuellement actives sur le site cliquez ici

Bon référendum !

Les conditions d'incarcération doivent-elles être proportionnelles à la gravité du crime commis ?

dans Justice - posée par il y a plus de 1 an - 17 vote(s) - 1 commentaire(s) - favorite(s) - suivie(s)

vous devez être inscrit pour pouvoir répondre aux questions !

609 vues

j'aime cette question
Je n'aime pas cette question
1 ils aiment, 0 ils n'aiment pas
5 1
ajouter

liste des commentaires

avatar

Pas de différences

par le 2015-01-15 17:22:19 - 1
Les conditions de détention doivent être les mêmes pour tous. Cependant, elles devraient, selon moi, être considérablement durcies ! Songez que les détenus actuels disposent de plus de confort et de qualité de vie que n'en avaient les conscrits du service militaire quand il existait encore... Par exemple: Accomplir une charge de travail minimum (entretien, cuisine, production d'électricité,...) pour avoir droit à un repas, du chauffage et de l'électricité (lumière). C'est barbare direz-vous ? Et bien essayez de ne pas payer votre facture d'eau ou d'électricité ou de vous présenter dans un restaurant sans payer. Que vous arrivera-t-il ? Donc pourquoi des gens qui purgent une peine de privation de liberté ou sont mis à l'écart de la société (parceque dangereux) seraient-ils mieux traité que ceux qui vont bosser tous les matins pour, parfois, devoir renoncer à se chauffer pour pouvoir se nourrir ? Si un fonctionnement de ce type était appliqué; l'attrait de la prison serait moindre et les détenus auraient autre chose à penser que de se faire monter le bourichon ou faire de la muscu et être plus performant dans leurs prochains méfaits (regardez le taux de récidives). Les adages sont souvent issus de longues années d'observation et de bon sens. J'en citerais 2: 1 - L'oisiveté est mère de tous les vices. 2 - There is no free meal. (il n'existe pas de repas gratuit.).
réponse
1
vous appréciez ce commentaire
0
Commentaires choquants
5 1

ajouter un commentaire